Revue de Presse

Investir dans les start-up
Le choix des industriels

Les grands groupes du monde de l'industrie se tournent vers les start-up pour détecter de nouveaux marchés

Total, EDF, Schneider, Air Liquide, SEB, Renault, Engie (ex-GdF Suez) : tous ces industriels en quête d’innovation ont créé des fonds dédiés à l’investissement direct dans des start-up, en général dans des domaines liés à leurs métiers.

Le capital-risque d’entreprise n’est pas nouveau mais il s’est développé au cours des dernières années. « L’open innovation » permet de booster la R&D en dépassant les moyens internes aux groupes et ainsi saisir les nouvelles tendances, aussi bien sur un plan technologique que sur des business models.

Bien que la rentabilité de ces opérations de venture-capital ne soit pas toujours au rendez-vous, l’investissement dans des jeunes pousses est avant tout d’ordre stratégique : une façon de détecter de nouveaux marchés et de s’assurer si possible de futurs relais de croissance.


Résumé d’un article paru dans Les Echos 05/05/2015
 

Mentions légales - Politique de confidentialité - Gestion des Services - Réalisation : Agence Multimedia Otidea